11 janvier 2015

Le marché français des yearlings tient la corde

En France, le marché des yearlings, ces furturs chevaux de courses, se porte bien, boosté par une forte demande internationale. En octobre 2014, plus de 500 bébés pur-sang anglais de haut pédigrée, ont été vendus aux enchères d'Arqana à Deauville. Chiffre d'affaire total des ventes : près de 13 millions d'euros. 8% de plus que l'année précédente, à la même période. Les acheteurs ont déboursé 37 000 euros en moyenne pour s’approprier ces poulains bien nés, élevés et entrainés dans l'hexagone. Reportage d'Ariane Gaffuri.  

Cliquez ici pour écouter le son 







Aucun commentaire :

Publier un commentaire